Impressum  |   Datenschutz  |   Kontakt  |   Sprache / Langue: 

Bildergalerie


zurück zur Übersicht


Gaston Fischesser 80. Jahre, Feier in Le Cannet

Réception du 18 décembre 2010 en l’honneur de l’anniversaire de Monsieur Gaston Fischesser.

Le « Comité de Jumelage Le Cannet-Königstein » avait invité tous ses amis et membres à se retrouver pour une petite manifestation d’amitié ce samedi matin, très ensoleillé et de très nombreux convives sont venus malgré une température hivernale, mais comme toujours, le soleil de la Côte d’azur était au rendez-vous.
C’est une salle comble qui accueillait Gaston et Jacqueline Fischesser, qui passaient sous la haie d’honneur de l’Académi dou Miéjour, qui avait tenu à faire le déplacement en grand nombre pour cet évènement, et sous le son des tambourinaïres et des galoubets.

Les amis, les élus, les membres, étaient fort nombreux, et le Président actuel prononçait une brève allocution au nom des tous les participants :

« Mon Cher Gaston, permettez moi de vous féliciter en mon nom, mais surtout au nom de notre Association, de tous nos amis, du Cannet et de Königstein et de vous adresser tous nos vœux à l’occasion de vos 80 ans (quatre fois vingt ans)
Gaston est un prénom qui vous sied à merveille, il est d’origine germanique, on ne peut pas dire que vos attaches en soient très éloignées il est issu d’un substantif « Vaast » signifiant l’hôte, et je crois qu’outre Rhin à Königstein, vous êtes vraiment  leur invité préféré, et nous savons aussi à quel point vous avez su accueillir chez vous, avec votre épouse, Saint Gaston fut choisi pour instruire le roi des Francs, et si vous en avez instruit plus d’un, je crains que malheureusement tous n’aient pas été roi, mais vous avez toujours été très dévoué à cette instruction qui vous est chère, Et récemment l’héritier du trône de France est aussi un Gaston …

Donc vous étiez évidemment prédestiné au Jumelage :

Bientôt 40 ans d’histoire au sein de ce jumelage auquel vous avez tant apporté.
Vous avez donc succédé dès la 2ème année à l’une de nos doyennes, Madame Ingrid Latcha qui a tenu à venir vous féliciter, et fête ses 96 ans aujourd’hui même, je l’ai appris à son arrivée,  et nous célébrons 2 anniversaires n’est-ce pas formidable …
Et ceux qui vous soutiennent  depuis tant d’année sont ici nombreux, sans compter tous ceux qui auraient voulu venir mais ont été empêchés.
Pendant plus de 30 ans, et encore aujourd’hui, vous avez présidé à la destinée de ce Jumelage, et croyez nous, tous vos amis vous le rendent bien, car ils n’ont pas oublié tous les bons moments que cette association, et votre dévouement, assisté de votre épouse, leur ont donné.
Il y a eu tant d’idées, de manifestations, d’échanges, de voyages, de fêtes et j’en passe qu’un livre ne saurait tout relater.

Parmi tout cela nous citerons simplement :

Les cours d’allemands que vous continuez à prodiguer avec talent, et nombre de vos élèves sont présents pour en témoigner, Les échanges de jeunes que vous avez soutenus, et qui aujourd’hui sont repris par le Collège des Campelières et je souligne que cette année encore cet échange a été organiséEgalement les échanges de scouts, qui n’ont pas oubliés, croyez-moi, ces moments là Les rencontres des comités, qui ont permis à ceux-ci de mieux se connaître pour œuvrer ensemble, et aussi de passer des moments agréables ou plus arrosés …

Les anniversaire quinquennaux, qui ont représenté des festivités grandioses de part et d’autre, et dont nous conservons des souvenirs remarquables grâce à votre action permanente avec les élus que vous avez su solliciter, et qui vous ont entendu,

Les fêtes de la bière, dont l’organisation gigantesque ne vous a pas arrêté, et nous regrettons de les avoir estompées, mais sans votre aide elles n’auraient pas fonctionné, la dernière ayant même fait l’objet d’un échange de groupes de danseuses,

Les déplacements divers des particuliers et en groupes avec le soutien inconditionnel depuis toujours de l’Académi dou Miéjour qui a tenu à venir vous honorer ici, et aussi les voyages pour les marchés de Noël qui nous ont permis de découvrir la féérie que cette période revêtait en Allemagne,

Les voyages, une formidable idée pour que les amis se retrouvent, s’évadent mais aussi se cultivent au gré des destinations plus passionnantes les unes que les autres, et continuent à le faire et qui sont autant de lieux où d’autres amis vous attendent, je cite particulièrement Mutters qui vous a adopté depuis plus de 20 ans,

Les randonnées, cet autre moyen de partager des moments sportifs et culturels, qui depuis plus de 15 ans alternent harmonieusement entre l’Allemagne et le France, et démontre la robustesse de  nos ainés que vous savez guider et accompagner sans jamais montrer un signe de fatigue 

Je ne pourrais pas tout citer, et j’en oublie évidemment beaucoup,

De même il est impossible de citer tous les élus, amis, élèves, parents que vous avez aidé, soutenus, guidés et qui ne sont pas tous présents pour vous témoigner leurs remerciements, et dont certains nous ont chargé de vous le dire.

Alors, permettez-moi, cher Gaston, d’espérer d’être aussi jeune que vous l’êtes si j’ai la chance d’atteindre votre âge, et vous souhaiter surtout pour votre anniversaire tous nos vœux les plus sincères d’amitiés et tous nos remerciements pour tout ce que vous avez fait pour vos amis et notre Jumelage. »

Gaston Fischesser est ensuite intervenu pour nous rappeler qu’il n’avait que 4 fois 20 ans, et ne ressentait pas les effets de son âge, et qu’il aimait encore monter à l’échelle … même si épouse s’en inquiétait et cherchait à l’en dissuader.

En quelques mots, selon son usage, il nous a indiqué qu’il était invité le jour de son anniversaire à Königstein, avec son épouse Jacqueline, et avait souhaité que son âge soit énoncé comme en français : 4 fois 20 ans.

En effet, le président d’honneur, a précisé que le « achtzig » allemand n’était pas plus plaisant à entendre que le « quatre-vingt » français, car son étymologie évoque un soupir sur le devenir.

Plus positivement, il a ensuite souligné que ses amis de Königstein ne savaient que faire pour l’honorer, car étant citoyen d’honneur il avait déjà la plus haute distinction que l’on peut donner, et finalement la Ville de Königstein a créé pour son épouse un Diplôme d’Honneur pour cette occasion.

Après un bref retour sur le passé du Jumelage qui lui a tant apporté, et son implication, il a reconnu qu’il restait toujours aujourd’hui aussi attentif et actif pour le maintien des relations entre nos cités, ainsi qu’avec les membres de l’association qui sont devenus pour lui des amis, et a aussi exprimé une attention émue pour ceux qui nous ont quittés.

Le président Gaston Fischesser a conclu en délivrant son secret : mon cœur bat deux fois, une fois en France, une fois en Allemagne !

Madame Michèle Tabarot, Député-Maire du Cannet, accompagnée de son frère Philippe Tabarot, Conseiller Général, ainsi que d’une délégation d’élus et amis, était présente, et lors d’une intervention élogieuse, a souligné qu’elle avait tenu à venir, malgré un agenda chargé, puis a ensuite chaleureusement félicité son ami Gaston Fischesser, rappelant qu’il avait été avant tout son professeur d’allemand au Lycée, qu’elle en avait gardé un excellent souvenir, et qu’elle a toujours eu un très grand plaisir à le revoir et à soutenir son action émérite dans l’Association du Jumelage avec la Ville de Königstein.

Une remise de bouquets à Madame Jacqueline Fischesser ainsi qu’à Madame Ingrid Latcha, et de nombreux livres pour Monsieur Gaston Fischesser dont on connaît le plus vif intérêt pour la lecture, ainsi qu’un olivier, arbre de l’amitié pour leur jardin, ont été suivi du cocktail de l’amitié.

 

(c) 2020 - le-cannet.de